Belzec - Premier centre de mise à mort

Era-circus.be Belzec - Premier centre de mise à mort Image
INFORMATION
DATE DE PUBLICATION 2013-Oct-16
AUTEUR Robert Kuwalek
ISBN 9782702144312
TAILLE DU FICHIER 10,52 MB
TÉLÉCHARGER
LIRE EN LIGNE
DESCRIPTION
L'élimination des Juifs de Pologne, désignée par les Allemands sous le nom de code Aktion Reinhardt, a commencé en mars 1942 à Belzec, près de Lublin et a pris fin en novembre 1943. Elle s'est déroulée dans trois centres de mise à mort, Belzec, Sobibor et Treblinka, qui ne sont pas de simples camps de concentration, mais des usines de meurtres. Fin octobre 1941, Himmler, ordonne la construction d'un "centre spécial" dont la finalité n'est pas précisée. Le chantier débute en novembre 1941. À la tête du camp, l'officier SS Christian Wirth, ancien responsable du "programme T4", et à ses côtés, Josef Oberhauser et trente SS secondés par cent vingt gardes ukrainiens, tous anciens soldats de l'Armée rouge, faits prisonniers. Avec ses trois chambres à gaz en bois fonctionnant au monoxyde de carbone, Belzec commence par l'assassinat de Juifs de la région de Lublin. Six chambres à gaz en béton viennent s'ajouter. Les Allemands peuvent dès lors assassiner 1 500 personnes à la fois. Les cadavres sont retirés et enfouis par des commandos juifs, régulièrement assassinés et remplacés. D'autres commandos sont affectés à la collecte des effets, qui après avoir été nettoyés sont envoyés dans le Reich. Le processus de mise à mort que Robert Kuwalek reconstitue étape par étape est rapide, empêchant toute prise de conscience collective. Certes, Kuwalek rapporte de nombreux actes individuels de révolte, mais il n'y eut aucune révolte organisée. Entre 450 000 et 600 000 personnes y ont péri, quasi exclusivement des Juifs polonais. Certains parlent de huit survivants en tout. On ne connait que deux survivants identifiés. Belzec cesse de fonctionner au début de 1943. Les installations sont détruites, le camp est arasé, les cadavres ont été déterrés des fosses communes et brûlés en plein air. Belzec est le plus mal connu des centres de mise à mort du fait de sa réussite absolue selon les critères des assassins alors qu'il est un maillon de la Shoah responsable à lui seul de près de 10 % du bilan final.
Téléchargez la version électronique de Belzec - Premier centre de mise à mort sur era-circus.be. Formats disponibles : Belzec - Premier centre de mise à mort PDF, Belzec - Premier centre de mise à mort ePUB, Belzec - Premier centre de mise à mort MOBI

Le premier centre de mise à mort fut le camp d'extermination de Chelmno (Kulmhof), en Pologne, où furent menées les premières expériences d'assassinat au gaz. Chelmno commença à liquider des convois entiers de déportés à partir de novembre 1941. Vinrent ensuite Belzec, Auschwitz, Majdanek, Sobibor et Treblinka. Presque tous ces camps furent fermés à des fins de rationalisation ...

Le Premier centre de mise à mort, Belzec, Robert Kuwalek, Calmann-Levy. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction ou téléchargez la version eBook.

La politique de la jeunesse en Finlande - Rapport d'un groupe international d'évaluation du Conseil de l'Europe
Nous sommes tous des guérisseurs
LES PSAUMES. - Edition bilingue, 6ème édition
Le chant à l'oeuvre - La pratique chansonnière des compagnons du Tour de France (XIXe-XXIe siècle)
Une brève éternité - Philosophie de la longévité
Histoire Géographie Tle S
Emaux d'Al-Andalus et du Maghreb
Ecorchée - Tome 2, Quand un monde s'écroule, un autre vous réclame
DTU 25.42 Ouvrages de doublage et habillage en complexes et sandwiches Plaques de parement en plâtre-isolant
Annuaire CCIFC
Des prodiges et des hommes
Les Feuillets d'anatomie - Tome 10, Ostéologie de la tête, première partie
Mes premiers bébés animaux
Mes mots arabes
La Terre chauffe-t-elle ?
Dans la famille...
Michel Sardou - Biographie intime
Hybrid Electric Vehicles - Energy Management Strategies